Accueil » Actualités » Le Télégramme : Concarneau reprend Lannion dans ses (...)

Le Télégramme : Concarneau reprend Lannion dans ses filets.

 


Comme en 2013, Lannion sort de la Coupe de France face à Concarneau.

Bis repetita ! Comme en 2013, les thoniers concarnois ont repris du footballeur lannionnais dans leurs filets. Si Concarneau peut rêver de pêche au gros en Coupe de France, Lannion repassera. Les Bleus ont gagné, hier soir, à Lannion. D’habitude, les Bleus, ce sont les footballeurs du Lannion FC. Mais hier soir, pour le sixième tour de la Coupe de France, les Bleus étaient les visiteurs de l’US concarnoise, qui avaient gagné au tirage au sort le droit de conserver leurs couleurs contre des Lannionnais jouant en blanc. Les Blancs n’y voient que du bleu Et l’on peut dire que les Blancs n’y ont vu que du bleu, au moins dans une première mi-temps largement dominée par les Concarnois, confirmant sur le terrain leur supériorité hiérarchique d’équipe de CFA, opposée à un « petit » de CFA 2. Il n’y a pas que sur le terrain que les Bleus étaient un « thon » au-dessus. Dans les tribunes aussi, un groupe d’une quinzaine de supporters remuants venus de la ville close a vite éclipsé un public lannionnais emprunté. De bleu vêtus, Joëlle à la grosse caisse, Pascal au tambour, et leurs camarades ont éclipsé les petites mains en plastique destinées à applaudir et distribuées au public à l’entrée du stade René-Guillou. La 13e porte-bonheur Les « Thoniers Sud 29 » ont ainsi confirmé par leurs décibels l’avantage pris au score par leurs favoris, grâce un but de Vincent Richetin dès la 13e minute, qui allait porter bonheur aux Concarnois. Une tête sur la barre aurait même pu corser leur avantage, face à des Lannionnais bien pâles dans leur tenue blanche, comme si on les avait privés de leurs couleurs. Mais Lannion, déjà éliminé par les mêmes Concarnois, en décembre 2013, au huitième tour de la Coupe de France, n’allait pas se laisser pêcher sans se débattre, qui plus est dans ses eaux territoriales. Plus incisifs, les locaux sortaient la tête de l’eau en début de seconde mi-temps. Soilihi était devancé de justesse par le gardien concarnois, tandis que Jérémy Fabre, tout juste rentré en jeu, voyait sa tête passer au-dessus, alors qu’il était seul devant la cage adverse. À la 65e minute, on entendait enfin des francs « Allez les Blancs » venir des rangs du public lannionnais, fourni d’environ 500 personnes. C’est qu’il fallait s’y faire, à ce refrain un peu différent de d’habitude. À la criée du 7e tour Mais ce sursaut des Bleus jouant en blanc n’aura pas suffi à empêcher les Bleus jouant en bleu de filer vers la criée du 7e tour de la Coupe de France, où un banc de gros poissons de Ligue 2 est signalé. « Merci les Bleus », chantent les supporters concarnois. Pour les Lannionnais, ce sera pour une autre fois.

Jean Luc Le Roux




Site créé avec SPIP par BM-Webdesign