Accueil » Actualités » Décès de Lucien Cornic : Revue de Presse.

Décès de Lucien Cornic : Revue de Presse.

 


Ouest France :

Le LANNION FC pleure Lucien Cornic.

Au printemps déjà, la maladie l’avait contraint à renoncer à la présidence du Lannion FC, fonction qu’il occupait depuis onze ans. Finis les matchs sur le terrain ; Lucien Cornic avait un autre combat , contre la maladie cette fois. C’est elle qui l’a emporté, mardi, dans un hôpital parisien.

Passionné de foot, il était devenu président du club lannionnais en 2003 avec un objectif ambitieux, la montée en CFA. Sous sa présidence, l’équipe est passée de la DSE à la DH puis au Championnat amateur 2 ( CFA2 ) avant de frôler les deux dernieres saisons, l’accession à la CFA.

Un parcours qui est allé de pair avec le renforcement des structures quasi-professionnelles avec un club des partenaires -sponsors.

Christian Hunaut ( premier adjoint au maire de Lannion ) évoque la gentillesse et la discrétion de cet homme qui avait su mettre son réseau de contacts issus du monde économique et industriel au profit du club.

Le Télégramme

Le Lannion FC en deuil.

Le club lui doit beaucoup.

Décrit par ceux qui l’ont cotoyé comme un homme très discret, très rigoureux mais aussi comme un passionné, capable de sauter sur place lors d’une fin de rencontre stressante, Lucien Cornic pouvait tirer un bilan positif de son action quand il avait dû se résoudre à démissionner de ses fonctions à la fin du mois de mai 2014. "Grace à tous, le Lannion FC a beaucoup grandi et progressé au point de devenir l’un des meilleurs clubs amateurs de Bretagne" se réjouissait-il alors.

" Le club lui doit beaucoup " reconnaît Philippe Cousyn, l’actuel président. " C’était un beau personnage, attachant et toujours dans le positif. De plus, il aimait formé les jeunes."

Des qualités appréciées aussi par Maxime d’Ornano, que Lucien Cornic avait recruté comme entraîneur- joueur.

" Il a beaucoup aidé les joueurs, pas seulement sur le plan sportif mais aussi dans la vie, à trouver un travail, un appartement. Il voulait leur donner une meilleure situation. Personnellement, il m’a beaucoup aidé. On avait tissé des liens très forts."

Yannick Guégan, membre du Comité Directeur, retient aussi le respect et l’amitié que Lucien Cornic témoignait à l’ensemble des bénévoles du club et ces derniers lui rendaient en retour.




Site créé avec SPIP par BM-Webdesign