Accueil » Actualités » Steve DEVAUX cinquiéme arrivée dans le groupe CFA2.

Steve DEVAUX cinquiéme arrivée dans le groupe CFA2.

 


Extrait de " PARIS NORMANDIE " du 21 Avril 2015.

Ses dribbles font souvent mouche. Sur le côté gauche de l’attaque lillebonnaise ( DH Normandie ), Steve Devaux montre, chaque week-end, qu’il est un joueur pétri de talent. Formé au Havre AC, le jeune homme de 20 ans est considéré comme étant un des joueurs le plus technique du championnat.

Steve Devaux, est arrivé dans le club de la vallée du Commerce ( Lillebonne ) après six années passées au sein des équipes jeunes du Havre Athlétic Club.

« J’ai débuté le foot en débutants, à sept ou huit ans, du côté de l’AS Champs-sur-Marne, explique Steve qui a eu le déclic en accompagnant son père sur les terrains. J’ai fait là-bas toutes mes classes avant de partir en benjamins à Vaires-sur-Marne. » C’est alors dans ce club que son destin de jeune footballeur va basculer. « J’ai été repéré par des recruteurs du Havre AC alors que je disputais la finale du district. Ils ont proposé à mon père que je participe à une détection à Sarcelles. On était 70 gamins présents lors de cette journée, deux seulement à être retenus. » À 12 ans, Steve Devaux quitte alors l’Ile-de-France pour rejoindre les bords de la Manche. Une première année en sport-études à Saint-Valery-en-Caux puis l’entrée au centre de formation des Ciel et Marine, à la Cavée-Verte. « Honnêtement, cela s’apparentait à un rêve de rejoindre un club pro, une chance inouïe. Je garde d’excellents souvenirs de cette période, de très bonnes relations avec les coéquipiers qui sont restés des copains. »

LILLEBONNE, un tremplin.

La fin de l’aventure est en revanche moins rose. Sa dernière année en U19 ne le voit pas franchir le cap qui le sépare du CFA 2. « Je n’y ai fait que des apparitions sur le banc, il y avait chaque week-end beaucoup de pros qui redescendaient, c’était compliqué de s’imposer. J’ai alors pris la décision de partir, notamment parce que le HAC ne me proposait pas suffisamment pour pouvoir m’assurer une indépendance financière. Et puis je voulais jouer. »

Devaux s’installe dans l’effectif des Rouges et y trouve rapidement sa place sur l’aile gauche. « Je prends du plaisir sur ce poste car l’équipe passe beaucoup sur les côtés. Ça me permet de percuter et de centrer en retrait, mon arme préférée. »

« Je ne cache pas que Lillebonne est un tremplin, c’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas à avoir de regret sur une éventuelle carrière pro. Je n’ai pas fait une croix dessus. Pour le moment, je suis concentré sur ma saison, on verra à la fin. Si d’autres clubs de DH me contactent, je refuserai car je ne verrais pas alors l’intérêt de quitter l’USL. En revanche, si c’est pour aller voir au-dessus, pourquoi pas ? »




Site créé avec SPIP par BM-Webdesign