Accueil » Actualités » Muriel Jannin , La référente des arbitres.

Muriel Jannin , La référente des arbitres.

 


Depuis l’âge de 5 ans, Muriel Jannin a une licence de football. Elle a débuté à l’école de foot du FC Servel, puis dans les équipes de jeunes, jusqu’à ses 15 ans. Aujourd’hui, elle est référente des arbitres au Lannion FC.

Comment avez-vous attrapé le virus du football ?

Je suis née dans une famille, où le football est une passion. Mon frère jouait au FC Servel et j’allais voir les matches tous les dimanches. Il m’arrivait, de temps en temps, de faire arbitre de touche pour l’équipe B du FC Servel. J’ai signé ma première licence à l’âge de 5 ans, et ensuite, j’ai joué dans les équipes de jeunes, jusqu’à 15 ans. Comme à cette époque-là, il n’y avait pas d’équipe féminine dans la région, j’ai passé mes examens d’arbitrage, et j’arbitrais pour l’US Lannion. J’ai officié en ligue, et j’ai fait la touche en CFA. J’ai également arbitré des matchs féminins en National. Mes parents, Jean et Danielle (Yvinec), m’ont toujours suivie. Aujourd’hui, ils sont encore bénévoles au Lannion FC.

En quoi consiste le rôle de référent arbitres ?

Je n’arbitre plus, mais je suis référente des arbitres au club. Lors des matchs de l’équipe fanion à domicile, mon nom figure sur la feuille de match, car je suis l’intermédiaire entre le club, les arbitres et le délégué du match. Les jours de matchs, j’arrive au stade à 15 h. Je m’occupe de la préparation de la collation des joueurs, puis à 16 h, je reçois les arbitres et le délégué.

Il est important d’avoir des arbitres dans un club ?

Sans arbitres, il n’y aurait pas de match. Donc, les instances du football exigent que chaque club fournisse des arbitres, sous peine de sanctions, financières et sportives. Un club qui n’est pas en règle avec l’arbitrage est sanctionné pour le recrutement. Au LANNION FC, on nous impose cinq arbitres. L’an passé, le club n’en comptait que quatre. Par conséquent, on a eu un muté de moins. Cette saison, nous sommes en règle car nous avons six arbitres. Beaucoup de jeunes se lancent dans l’arbitrage, mais très rapidement, ils se rendent compte que ça ne leur plaît pas. Ils font une saison et ils s’arrêtent. Cela est souvent dû à la mauvaise attitude des éducateurs, qui ont un mauvais comportement sur le banc de touche, envers les arbitres. Le rôle d’arbitre c’est ingrat et il est souvent isolé.




Site créé avec SPIP par BM-Webdesign